3ème session de formation en criminalistique

Du 26 au 30 octobre 2015, le médecin général Yves SCHULIAR, directeur « recherches et études » du pôle judiciaire de la Gendarmerie nationale française, médecin-légiste, expert auprès de la Cour de cassation, a animé au Centre de formation judiciaire, la 3ème et dernière session de formation en criminalistique et médecine légale, soutenue par la coopération française dans le cadre du projet MOJUSEN (modernisation de la justice sénégalaise).

JPEG
ouverture du séminaire : de gauche à droite : Catherine Bolteau-Serre, coordonnateur du projet MOJUSEN, Solène Dubois attachée de coopération, Mamadou DIAKHATE directeur du CFJ et le Docteur SCHULIAR.

Après un historique de la criminalistique et des principes généraux de la gestion moderne de la scène d’infraction, ont été abordés les différents domaines de la criminalistique et de la médecine légale : traces et indices, ADN, empreintes digitales, indices, balistique, médecine légale du vivant, autopsie.

La participants, en grande majorité des magistrats, mais également un avocat et un policier, ont ainsi pendant plusieurs jours, acquis ou amélioré leurs connaissances sur ces sciences et techniques, qui jouent aujourd’hui un rôle essentiel dans l’enquête judiciaire, connaissances qu’ils ont pu mettre en pratique, en fin de session, sur le terrain, lors de la reconstitution d’une scène d’infraction, en l’espèce un attentat.

JPEG
organisateurs et participants au séminaire.

Dernière modification : 20/11/2015

Haut de page