Bilan de la rentrée 2017 du réseau scolaire à programme français

Avertissement : les chiffres sont issus des enquêtes de rentrée que chaque établissement renseigne fin septembre.

A Dakar

La campagne d’inscriptions pour la rentrée scolaire a débuté le 14 avril 2017, via l’ouverture de la plateforme en ligne de préinscriptions. Cette plateforme permet aux parents de constituer un dossier par enfant, qui est ensuite étudié par l’établissement choisi en vœu 1. La délibération est ensuite opérée lors des commissions d’affectation, au nombre de trois :
-  Commission 1 : 15 et 16 juin
-  Commission 2 : 3 et 4 juillet
-  Commission 3 : 25 et 28 août
Ces commissions, constituées de tous les chefs d’établissement, de leurs adjoints, des représentants de l’Inspection de l’Education Nationale en résidence à Dakar pour le primaire, et du SCAC, statuent collégialement. Ce mode d’affectation a été adopté afin de permettre une meilleure régulation des flux d’élèves. En effet, la demande d’inscriptions à Dakar dépasse chaque année la capacité d’accueil des établissements. La commission prend donc une décision sur chacun des dossiers avant affectation définitive.
Le réseau dakarois scolarise 6864 élèves, de la toute petite section à la terminale. Les élèves de nationalité française représentent 54% des effectifs scolarisés, les élèves de nationalité sénégalaise 32%, et les élèves de nationalité tierce 14% (ces chiffres ne prennent pas en comptent la bi-nationalité).

En région

En région (Thiès, Saly, Ziguinchor, Saint Louis), le réseau scolarise 647 élèves, et l’école de Banjul compte 89 élèves. Dans ces établissements, le cursus secondaire est assuré par le CNED, avec des répétiteurs. Il est à noter une belle progression de l’école Saint Exupéry de Saint Louis, qui scolarise 25 élèves de plus que l’année scolaire précédente. Le SCAC tient à encourager la mobilisation de l’équipe pédagogique qui a su faire rayonner l’école française au niveau local.
Toujours plus d’efforts pour la qualité de l’enseignement
Le SCAC tient à souligner les efforts fournis par les établissements qui ont procédé aux recrutements de personnels de direction titulaires de l’Education Nationale française, conformément aux recommandations formulées par l’AEFE.
Les priorités de cette année ont été définies comme suit :
-  L’apprentissage des langues et certifications européennes
-  Le parcours d’éducation artistique et culturelle de l’élève
-  La prise en compte des besoins éducatifs particuliers
Ces axes seront travaillés en réseau afin de fournir une réponse construite et cohérente entre les acteurs éducatifs : équipe pédagogique des établissements, institutions culturelles, professionnels de santé…

Pour aller plus loin

Le site de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger :
http://www.aefe.fr/reseau-scolaire-mondial/rechercher-un-etablissement

Le parcours d’éducation culturelle et artistique de l’élève :
http://eduscol.education.fr/cid74945/le-parcours-d-education-artistique-et-culturelle.html

L’Inspection des écoles françaises en Afrique de l’ouest :
http://www.ipefdakar.org/

Dernière modification : 06/11/2017

Haut de page