Discours de l’Ambassadeur de France à la rentrée 2021-2022 au Lycée Jean Mermoz

Seul le prononcé fait foi.

Monsieur le Proviseur,
Mesdames et Messieurs les Conseillers Consulaires,
Monsieur l’Inspecteur de l’éducation nationale,
Mesdames et Messieurs les personnels d’éducation, administratifs et techniques,
Mesdames et Messieurs les représentants des parents d’élèves,
Mesdames et Messieurs, cher amis,

Monsieur le Proviseur, permettez-moi, tout d’abord, de vous remercier de m’avoir invité à cet évènement de rentrée, un moment particulier, toujours attendu, parfois redouté. Permettez-moi également de vous souhaiter la bienvenue au Sénégal puisque vous venez d’y prendre vos fonctions.

C’est un plaisir de vous accueillir au sein de l’équipe France dans ce pays. Sachez que vous pourrez toujours compter sur notre soutien dans l’accomplissement de votre mission, prioritaire à mes yeux, à la tête de ce lycée. Les défis qui vous attendent dans les prochaines années sont nombreux mais je suis sûr que vous saurez, avec vos collaborateurs, les relever avec brio.

Jean Mermoz est un établissement d’excellence, en quelque sorte le vaisseau amiral de notre réseau AEFE au Sénégal et, plus largement, dans la région. C’est un établissement toujours en quête d’amélioration et d’innovation, notamment sur les thèmes de l’inclusion, du plurilinguisme et de l’ouverture culturelle. Il est, à cet égard, à l’image de la relation entre la France et le Sénégal, et un instrument important pour le rayonnement de notre pays.

C’est une équipe profondément renouvelée qui prend en main, cette année, le destin de l’établissement. Je souhaite également la bienvenue à M. Abdellatif ACHIQ, qui prend ses fonctions de proviseur adjoint, à Mme Christelle DEZETTER, au poste de directrice administrative et financière ainsi qu’à tous les nouveaux professeurs, personnels d’éducation, personnels administratifs et techniques.

Vos prédécesseurs ont fait un excellent travail. J’ai déjà eu l’occasion de leur rendre hommage. Je veux le faire ce soir encore. Je sais que vous aurez à cœur de poursuivre dans cette voie de l’excellence, pour tous les élèves, et de porter haut les valeurs qui sont la marque distinctive du réseau des 540 établissements homologués par l’Agence pour l’enseignement du français à l’étranger (AEFE).

Mesdames et Messieurs,

Au Sénégal, vous le savez, ce réseau compte 13 établissements à programme français qui scolarisent au total près de 8000 élèves tant à Dakar qu’en province, de la maternelle au lycée, avec un enseignement de grande qualité. Les copies presque parfaites au Baccalauréat et au Diplôme National du Brevet, cette année comme les précédentes, en sont une preuve éclatante.

Signe de son attractivité, cette année encore, de nombreux élèves ont souhaité intégrer le réseau d’enseignement français au Sénégal et en Gambie, et tout particulièrement le Lycée Jean Mermoz. Tous les efforts ont été faits pour accueillir le plus grand nombre d’entre eux. Malheureusement, malgré l’ouverture de nouvelles classes, cela n’a pas été possible pour certains élèves. Je le regrette.

Je mesure bien les frustrations que ces listes d’attente suscitent. Elles confortent, en tout état de cause, l’objectif que nous a fixé le Président de la République de doubler les effectifs d’ici 2030. Le réseau dakarois devrait ainsi accueillir de nouveaux établissements dans les années à venir pour satisfaire la demande croissante de scolarisation qui lui est adressé, et que nous ne pouvons complètement satisfaire.

Au sein de ce réseau, le lycée Jean Mermoz, en tant qu’établissement à gestion directe, conservera un rôle pivot, mutualisateur et central, à la hauteur de la qualité de l’enseignement qui y est proposé. Il aura également un rôle de soutien pour la sous-région en devenant, dès cette année, un Institut régional de formation de l’AEFE. Je me félicite de cette nouvelle marque de reconnaissance.

Mesdames, Messieurs,

Les deux dernières années scolaires ont été rendues particulièrement difficiles par l’épidémie de Covid. Je veux ici saluer le dévouement des équipes de direction comme des enseignants du lycée et, plus largement, de tous nos établissements. Les élèves et leurs parents vous sont reconnaissants de tout ce que vous avez fait pour permettre une scolarité aussi normale que possible.

La troisième vague de la pandémie reflue actuellement, après un pic au milieu des vacances d’été. C’est une chance pour notre rentrée. Mais le virus continue à circuler et nous devons tout faire pour éviter une nouvelle recrudescence. Les mesures de précaution sanitaire, de même que les plans de contingence que vous avez mis en place restent ainsi tout à fait indispensables. Je n’en méconnais pas les contraintes mais ils doivent être respectés à la lettre.

D’un mot pour conclure, nous sommes en contact étroit avec l’ensemble du réseau AEFE et le resterons toute cette année pour vous aider autant que nécessaire. N’hésitez jamais à nous solliciter. Toute l’équipe de l’ambassade, et moi le premier, sommes à votre disposition.

Je vous souhaite, à toutes et tous, une excellente rentrée 2021./.

Dernière modification : 14/09/2021

Haut de page