Ebola : déclaration du gouvernement du Cap Vert

08 octobre 2014

le Gouvernement capverdien a annoncé qu’il avait décidé de lever les restrictions de circulation de personnes entre le Cap Vert, le Sénégal, les Etats-Unis (interdiction très récente), et le Nigéria, ces pays étant identifiés comme ne jouant pas de rôle dans la « propagation et la transmission intense » du virus.

Pour ces pays, ou d’autres qui viendraient à être considérés de la même manière, l’entrée sur le territoire capverdien se fera normalement, mais sera soumis à des contrôles conformes aux règlement sanitaire international.

Pour les pays qui feraient l’objet d’une « propagation et transmission intense du virus », (actuellement le Libéria, la Sierra Leone et la Guinée Conakry), l’interdiction d’entrée d’étrangers non-résidents est maintenue (étrangers qui auraient séjourné dans les 30 jours précédent l’entrée à Cabo Verde).

La résolution du gouvernement introduisant ces notions de pays à forte propagation et de pays à faible propagation devrait être publiée ce jour. Le gouvernement capverdien a déjà publié sur son site internet un article présentant et citant la résolution.

Dernière modification : 18/01/2016

Haut de page