Escale technique à Dakar pour le porte-hélicoptères amphibie Tonnerre

A l’occasion de sa venue dans le golfe de Guinée, le commandant du porte-hélicoptères amphibie Tonnerre s’est entretenu par visioconférence avec S.E.M. Philippe Lalliot, ambassadeur de France au Sénégal, et avec le contre-amiral Oumar Wade, chef d’état-major de la marine sénégalaise. Ces entrevues ont été l’occasion pour le capitaine de vaisseau Arnaud Tranchant d’échanger sur la coopération maritime franco-sénégalaise et la sécurité maritime dans cette région.

JPEG - 164.1 ko
Entretien avec S.E.M. Philippe LALLIOT, ambassadeur de France au Sénégal
©Marine nationale

Malgré les contraintes liées à la situation sanitaire, la volonté de travailler ensemble se traduit par des actions concrètes. Ainsi, alors qu’il était au large des côtes sénégalaises, le Tonnerre a réalisé avec son hélicoptère Caïman un vol de surveillance maritime dans la ZEE sénégalaise. Ce vol a notamment permis de localiser des navires de pêche de différentes nationalités, les autorités sénégalaises pouvant ainsi consolider leurs données sur les licences de pêche.

Pendant la courte escale technique et logistique du Tonnerre au port militaire de Dakar, rendue possible grâce au concours de la station navale de Dakar, un entraînement à la plongée sous-marine a également été réalisé avec les forces sénégalaises. Enfin, ce passage n’est que le premier de la mission du Tonnerre, et il permet de programmer d’autres entraînements conjoints, notamment dans le domaine de la mise en œuvre de forces spéciales, pour la prochaine escale à Dakar prévue début juillet.

PNG

Dernière modification : 19/06/2020

Haut de page