Germaine Acogny, Commandeur des arts et des lettres

Danseuse et chorégraphe franco sénégalaise, émissaire de la danse et de la culture africaine, Germaine Acogny a été élevée au rang de "Commandeur des arts et des lettres", le 23 juin dernier à l’Institut français Léopold Sédar Senghor.

Il y a une trentaine d’années, sous l’impulsion du Président Léopold Sédar Senghor, Mme Acogny a créé la première école de danse en Afrique avec le chorégraphe français Maurice Béjart : Mudra Afrique. Elle dirige aujourd’hui l’Ecole des sables de Toubab Dialaw, un centre international de formation aux danses traditionnelles et contemporaines d’Afrique.

JPEG - 46.6 ko
Germaine Acogny

Déjà « Chevalier de l’Ordre du Mérite », « Officier des Arts et des Lettres » et « Chevalier de l’Ordre de la Légion d’Honneur » de la République Française, Germaine Acogny a été élevée au rang de « Commandeur dans l’Ordre des Arts et des Lettres » de la République Française.

Le Chef du Service de coopération et d’action culturelle de l’Ambassade de France, M. Jean-Luc Lebras, lui a remis cette distinction à l’issue de la représentation du spectacle de la compagnie Jant-bi, à l’Institut français Léopold Sédar Senghor.

JPEG - 36 ko

Dernière modification : 21/03/2011

Haut de page