Inauguration de la plateforme DIATROPIX, à l’Institut Pasteur de Dakar, lundi 16 Novembre 2020

Seul le prononcé fait foi.

Monsieur le Ministre de la santé,
Monsieur l’Administrateur Général,
Mesdames et messieurs, cher amis,

Je suis très heureux d’être avec vous ce matin pour l’inauguration de la plateforme DIATROPIX, ici à l’Institut Pasteur de Dakar, ce haut lieu de la recherche dans le domaine de la santé.

Je tiens d’abord à féliciter et à remercier tous les professionnels de grande qualité qui y travaillent. Ils luttent depuis des mois à la Riposte Covid et ils méritent notre reconnaissance et notre soutien.

C’est aussi pour moi l’occasion de saluer la gestion par les autorités sénégalaises de la pandémie, sous l’autorité du Président Macky Sall. Elle est unanimement reconnue comme l’une des meilleures au monde. Je crois que le Sénégal peut être légitimement fier de l’action notamment des services de son ministère de la santé et de l’action sociale, sous votre conduite, Monsieur le Ministre.

Je veux ici saluer l’efficacité des décisions politiques du gouvernement sénégalais, le dévouement des personnels de soins et la résilience de la population dans ces moments particulièrement difficiles.

L’expérience de ces derniers mois a montré que les outils de diagnostic sont la pierre angulaire de la riposte face aux épidémies. L’Institut Pasteur de Dakar, grâce à son Administrateur général et à son Conseil de Fondation, a su prendre une stature internationale dans le domaine du diagnostic et de l’épidémiologie.

Cher amis,

Le projet Diatropix est né de la rencontre de plusieurs partenaires, dont deux institutions françaises, l’Institut de Recherche pour le Développement et la Fondation Mérieux. Je me félicite de cette belle coopération, un nouvel exemple des liens qui nous unissent et remontent loin, à la création de l’Institut en 1896.

La France soutient la Fondation IPD à travers des financements et la mise à disposition de chercheurs. Elle participe aussi aux orientations stratégiques en tant que membre du Conseil de Fondation. Elle continuera à l’accompagner dans les années qui viennent.

Diatropix a pour objectif, vous le savez, de mettre à disposition du plus grand nombre des tests rapides fiables et à bas prix. C’était le cahier des charges, une gageure. Aujourd’hui, c’est une réalité. Diatropix est en effet accrédité et la production massive va permettre maintenant de fournir des tests de diagnostic rapide à la fois au Sénégal et dans de nombreux pays.
Demain, ce seront également des tests rapides pour la dengue, Ebola, la rougeole ou bien encore la typhoïde. Grâce à l’Institut Pasteur de Dakar, les Etats vont ainsi disposer d’un instrument essentiel, simple d’emploi, peu onéreux et fiable, dans la lutte contre ces maladies qui sont autant de fléaux sanitaires, économiques et humains.

Mesdames et Messieurs,

La France est particulièrement mobilisée sur le front de la santé mondiale et elle se tient au côté du Sénégal, tant pour traverser cette pandémie, que pour combattre les autres pandémies que sont le sida, la tuberculose et le paludisme notamment.

Je vous épargnerai ce matin la liste de nos initiatives, avec d’autres, dans ce domaine et celle de nos contributions. Permettez-moi cependant de ne souligner qu’une seule de ces priorités, parce qu’elle est de la plus brûlante actualité, celle d’assurer l’accès universel à un vaccin contre la Covid-19.

C’est un combat que le Sénégal et la France portent ensemble depuis des mois maintenant. C’est une nécessité encore rappelée, jeudi dernier, en ouverture du Forum sur la Paix par le Président Macron et le Président Macky Sall que nous avons été très honoré d’accueillir à Paris à cette occasion.

L’universalité de l’accès aux vaccins est en effet une obligation morale de solidarité tout autant qu’un impératif économique d’efficacité.

Je souhaite d’un mot en conclusion, féliciter la Fondation IPD et ses partenaires pour cette plateforme industrielle de haute technologie et saluer, Monsieur le Ministre, la contribution du Sénégal à la recherche internationale et à la lutte contre les épidémies./.

Dernière modification : 16/11/2020

Haut de page