L’OFFICE FRANÇAIS DE L’IMMIGRATION ET DE L’INTÉGRATION (OFII)

LA REPRESENTATION DE L’OFII AU SENEGAL

L’OFII est un Établissement Public Administratif de l’État placé sous la tutelle du ministère de l’Intérieur.
Opérateur unique de l’État en charge de l’immigration légale, il est doté de 950 agents,
d’une cinquantaine d’implantations en France et neuf représentations à l’étranger.

L’OFII assure l’accueil des étrangers admis à séjourner durablement en France. À ce titre, son rôle est de faciliter l’intégration en France des étrangers nouveaux arrivants.
L’OFII est également chargé par les pouvoirs publics de promouvoir la migration professionnelle dans le cadre :
- des dispositions des lois du 24 juillet 2006 et du 20 novembre 2007 qui instituent de nouvelles cartes de séjour pour faciliter la migration professionnelle, notamment la délivrance des cartes « Compétences et Talents » et « salariés en mission » ;
- d’accords de gestion concertée des flux migratoires signés avec certains États, dont le Sénégal ;
- d’accords bilatéraux comme celui relatif aux « échanges de jeunes professionnels ». Pour
assurer ses missions, l’OFII s’appuie sur près de trente directions territoriales en France et six
représentations à l’étranger.

JPEG

LES MISSIONS DE LA REPRESENTATION DE L’OFII AU SENEGAL DE L’OFII AU SÉNÉGAL

Ouverte au Sénégal depuis 1984, la Représentation de l’OFII est placée sous l’autorité de l’Ambassadeur de France. Ses missions s’exercent principalement dans les domaines suivants :

Aide à la réinsertion
L’OFII contribue financièrement, sous conditions, à la réinstallation de migrants sénégalais en finançant leur projet économique. Les études techniques, une formation et l’appui au démarrage des projets de réinstallation sont également assurés par le dispositif. Un comité mixte franco-sénégalais valide l’éligibilité des promoteurs, les projets de réinstallation
et le montant de leur financement. L’aide à la création de microprojets économiques est ouverte aux bénéficiaires de l’aide au retour volontaire (ARV) ainsi qu’aux ressortissants sénégalais (sous réserve d’éligibilité)
Immigration familiale

Pour accompagner la réinsertion effective des bénéficiaires, le périmètre des aides à la réinsertion (axé auparavant exclusivement sur la création de petites entreprises) ainsi que leur nature ont été diversifiés, afin de mieux répondre aux besoins des différents publics cibles. Désormais, les aides à la réinsertion s’articulent autour d’un dispositif à trois niveaux :

- Une aide à la réinsertion sociale
Cette aide comprend un accompagnement social des bénéficiaires et de leur famille au niveau du logement, de la santé et des frais liés à la scolarisation des enfants.

- Une aide à la réinsertion par l’emploi
Cette aide se traduit par un accompagnement personnalisé du salarié afin de l’aider à mieux appréhender le monde du travail, ses codes et à s’insérer dans l’entreprise. L’aide comprend la prise en charge d’une partie du salaire brut hors charges patronales ainsi que la prise en charge d’une formation professionnelle complémentaire en adéquation avec l’emploi obtenu.

- Une aide à la réinsertion par la création d’entreprise
Cette aide comprend la prise en charge d’une étude de faisabilité du projet et l’attribution d’une aide au démarrage du projet de réinsertion par la création d’entreprise

Selon la situation et les besoins des bénéficiaires, ces aides peuvent se combiner entre elles, au sein de « packages réinsertion », en fonction des profils des bénéficiaires.

• La représentation de l’OFII apporte son concours aux membres des familles bénéficiaires d’une procédure de regroupement familial visée favorablement par une préfecture, pour faciliter l’obtention de leur visa long séjour « regroupement familial ».
• Elle entreprend au Sénégal, avec les membres des familles, les premières démarches utiles à leur intégration en France. Dans le cadre du processus d’intégration des étrangers en France, l’OFII est chargé depuis fin 2008 :
• de faire passer, en cas de besoin, pour les bénéficiaires du regroupement familial
ainsi que pour les conjoints de Français,
une évaluation de connaissance de la langue française et des valeurs de la République ;
• le cas échéant, de dispenser une formation, notamment pour l’apprentissage de la langue française ;
• de faire passer une visite médicale de prévention avant d’obtenir le visa.

Promotion de la migration professionnelle
Elle se conjugue selon plusieurs composantes, toutes reprises dans l’accord de gestion concerté des flux migratoires signé entre la France et le Sénégal le 23 septembre 2006, complété par un avenant signé le 25 février 2008 :

Les dispositifs de droit commun : en relation étroite avec les services du Consulat Général de France à Dakar, la Représentation de l’OFII à Dakar apporte son concours aux Sénégalais
qui bénéficient d’un contrat de travail visé favorablement par une DIRECCTE (Direction
régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi) pour faciliter l’obtention de leur visa « travailleur ».
La carte « salarié en mission » : davantage destinée aux salariés d’entreprises rattachés ou
dépendants d’une entreprise ou d’un groupe industriel établi en France.
L’accord franco-sénégalais d’échanges de jeunes professionnels signé le 25 juin 2001 est
géré par l’OFII avec le concours de la Direction de l’Emploi et de la Direction de l’Assistance Technique, partenaires institutionnels sénégalais. Cet accord s’adresse à des jeunes Sénégalais âgés de 18 à 35 ans qui souhaitent acquérir en France une qualification ou des compétences complémentaires à leur formation initiale. Ces emplois qualifiants dont la durée varie entre 3 et 18 mois sont rémunérés conformément à la réglementation du travail en France. L’instruction de ces dossiers est assurée en France et au Sénégal. L’agrément est soumis à conditions et résulte de deux types de démarche : l’une est portée par les employeurs au
Sénégal, dans le cadre de partenariats d’entreprises avec des employeurs en France, l’autre par
les demandeurs d’emploi inscrits sur la base de données « Accueil Emploi » (ateliers de mobilité).

Plus d’infos sur le site dédié à la migration professionnelle :
www.immigration-professionnelle.gouv.fr

Représentation de l’Office Français de l’Immigration et de l’Intégration
Directrice Dominique MENSAH

Adresse : 111, rue Joseph Gomis 2ème étage - B.P. 4114 –dakar
Tél. : 33 821 08 42 - Fax : 33 822 57 10
ofiisenegal@orange.sn
www.ofii.fr
Site migration professionnelle

La carte « Compétences et Talents »
La carte "Compétences et Talents" permet à des ressortissants étrangers de venir en France pour acquérir une expérience qui sera utile à leur pays d’origine tout en faisant bénéficier la France, dans leur domaine d’activité ou d’expression, de leurs compétences et de leur talent.

JPEG

PDF - 372.1 ko
(PDF - 372.1 ko)

Dernière modification : 07/04/2016

Haut de page