L’Ambassade de France au Sénégal passe au vert !

Le projet « Ambassade Verte » a été lancé par le Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères en 2015, dans le cadre de la COP 21. Il vise à réduire l’impact environnemental de la France à l’étranger et ainsi illustrer son engagement en matière de développement durable.

Ambassade Verte, qu’est-ce que ça veut dire ?

La démarche « Ambassade verte » a pour objectif de diminuer l’impact des ambassades françaises sur notre planète. Elle est associée à une réduction de leurs dépenses courantes et à l’implication des personnes qui y travaillent. Comme toute action peut avoir une répercussion sur l’environnement, la démarche « Ambassade Verte » touche à de nombreuses problématiques telles que l’énergie, les moyens de transport, la gestion des déchets, les consommations d’eau ou encore la biodiversité. Pour chacune de ces problématiques, il s’agit donc de mettre en œuvre des mesures pour être plus respectueux de l’environnement.

Une « Ambassade Verte » est donc une Ambassade qui a engagé un projet de réduction de son empreinte environnementale. Cet engagement prend la forme de différents documents transmis au Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères : un état des lieux puis un plan d’actions. En ce sens, l’ambassade de France au Sénégal, en ayant effectué un diagnostic énergétique et un bilan carbone puis rendu un premier plan d’actions en 2016, est une Ambassade Verte. C’est dans ce cadre que des ampoules basse consommation ont remplacé l’ancien éclairage de l’ambassade, que des ruches ont été installées à la Résidence de l’Ambassadeur et que des copieurs intelligents ont été implantés, pour rationaliser l’utilisation du papier.

JPEG

L’orientation 2019}

Arrivée en février 2019 et pour une durée de 6 mois, une nouvelle stagiaire chargée du projet Ambassade Verte est arrivée à Dakar. Elle s’appelle Romane MADEDE-GALAN, elle a 22 ans et effectue ici son stage de fin d’études, dans le cadre de sa dernière année à l’École des Ingénieurs de la Ville de Paris. Spécialisée en génie urbain, cette école qui forme entre autres le corps des ingénieurs de la Ville de Paris, offre après deux à trois années de classe préparatoire, une formation en trois ans en construction, assainissement, voirie, gestion des déchets et aménagement de l’espace public. En outre, l’école intègre une dimension environnementale à l’ensemble de ses enseignements, dans l’optique de former les ingénieurs de la ville demain c’est-à-dire d’une ville plus durable.

En cette année 2019, l’Ambassade de France au Sénégal a décidé de mettre en place une gestion plus durable de ses déchets. Dans un premier temps, un inventaire de ce qui est produit comme déchets sera effectué puis il s’agira d’établir un réseau de collecte autour de l’ambassade, en impliquant les acteurs locaux sénégalais : entreprises, associations, récupérateurs de la chaîne informelle. Ceci afin de réduire l’impact environnemental de la représentation diplomatique française tout en mettant en valeur les savoirs faire locaux.

Plus d’informations…
-  Sur la page Facebook de l’Ambassade de France au Sénégal : https://www.facebook.com/franceosenegal/
-  Sur la page Facebook de la démarche Ambassade Verte : https://www.facebook.com/AmbassadeVerte/
-  Le guide « Ambassade Verte » publié par l’ADEME : http://presse.ademe.fr/wp-content/u...

Dernière modification : 09/04/2019

Haut de page