La France mobilisée dans le combat contre les grandes pandémies

La France est l’un des tout premiers contributeurs dans le combat contre les grandes pandémies.

La France demeure le premier donateur européen du Fonds mondial de lutte contre le Sida, la tuberculose, et le paludisme et le deuxième sur le plan international après les États-Unis : elle a versé à ce jour plus de 2,6 milliards d’euros, soit 14 % du budget total de l’organisation depuis sa création. Une contribution indirecte au budget de l’organisation s’y ajoute, à travers un financement européen annuel de 110 millions d’euros.

Avec 110 millions d’euros annuels, notre pays est par ailleurs le premier contributeur à la facilité internationale d’achats des médicaments UNITAID, qui permet de faire baisser le coût des traitements antirétroviraux et ainsi d’accroître le nombre de patients susceptibles d’en bénéficier.


Lutter contre le sida, la tuberculose, le... par francediplotv

Avec près de 650 000 personnes tuées en 2012 et un impact économique majeur, notamment en Afrique subsaharienne, le paludisme représente un fléau majeur.
Avec 16% des efforts mondiaux, la France est le second bailleur mondial dans la lutte contre cette maladie. Elle agit par le biais de ses contributions multilatérales et de son action bilatérale, conduite à la fois dans le cadre de l’Initiative 5% (gérée par France expertise internationale), par l’Agence française de développement et par le réseau de chercheurs (Institut Pasteur et Institut de recherche pour le développement notamment).

La mobilisation internationale a d’ores et déjà permis de réaliser de grands progrès pour lutter contre la maladie. En douze ans, les budgets alloués ont été multipliés par plus de 30 pour atteindre 2 milliards de dollars en 2013. Les besoins sont estimés à 5,1 milliards de dollars annuels sur la période 2011-2020.

Plus d’informations

PDF - 1.6 Mo
Lutte contre le sida, la tuberculose, le paludisme
(PDF - 1.6 Mo)

Dernière modification : 21/01/2016

Haut de page