Le Ministre Eric Besson en visite à Dakar

La gestion concertée des flux migratoires est une « politique partagée, basée sur l’écoute, le dialogue et le respect des intérêts mutuels », a indiqué M. Eric Besson, Ministre de l’immigration, de l’intégration, de l’identité nationale et du développement solidaire, au cours de sa visite au Sénégal, mercredi 25 et jeudi 26 mars 2009.

JPEG
« La France et la Sénégal ont signé le 23 septembre 2006 à Dakar un accord de gestion concertée des flux migratoires. Cet accord a déjà été ratifié par le
Parlement sénégalais et la ratification est en cours en France. Avec cet
accord pionnier, la France et le Sénégal ont écrit l’histoire car c’est la
première fois que deux pays vont aussi loin pour gérer ensemble les
mouvements des migrants et lutter contre l’immigration clandestine, source
de tant de drames et de déséquilibres ».
JPEG
Lors de son passage à Dakar, le Ministre a rencontré le Président de la République du Sénégal, Me Abdoulaye Wade, et le Ministre de l’Intérieur, Cheikh Tidiane Sy pour faire le point sur la mise en œuvre de l’accord bilatéral sur la gestion concertée des flux migratoires. Il a également visité le service des visas du Consulat Général de France, le campus numérique de l’Agence universitaire de la Francophonie, et l’Institut des Diambars de Saly. Par ailleurs, il a assisté, à l’Institut français Lépold Sédar Senghor, aux tests de langue et de connaissance des valeurs de la République, mis en place depuis le début de l’année dans le cadre du Contrat d’Accueil et d’Intégration.
A l’issue de sa visite, lors d’une réception donnée en son honneur à la Résidence de l’ambassadeur de France, le Ministre a remis une carte compétence et talents aux personnes suivantes :

M. Baïla Boubou BA, analyste financier, va partir en France pour y être consultant en France, associé à la société BIOS consulting, société de conseil et d’ingénierie spécialisée dans l’optimisation de la performance des directions financières. Il veut mettre ses compétences au service de la diaspora sénégalaise et malienne en France pour le développement leurs projets de développement solidaire.

M. Abdoulaye DIENG, gestionnaire informatique, entend participer à la promotion de « progiciels de gestion intégrés » et créer, à son retour au Sénégal une SSII.

Mlle Coumba SY, docteur en géosciences et chargée d’études dans les énergies éoliennes rejoindra en France la société Equitao. Elle souhaite intégrer au Sénégal une plate forme d’énergie éolienne en cours de gestation dans la région de Saint Louis.

M. Daouda DIOP, professeur de danse contemporaine, intègre en France une troupe de danse et de chorégraphie à Aix en Provence et souhaite créer une école de danse au Sénégal

M. Papa Mamadou GUENE, Manager commercial dans le centre d’appels de référence du Sénégal envisage de nouer des partenariats avec des sociétés reconnues en France et de créer un centre d’appels au Sénégal.

Mlle Aloïzia Marie SAGNA, journaliste, technicienne en communication , intègre en CDI une société de communication de la région parisienne

M. Arona DIAGNE, analyste Reporting dans un centre d’appels, ira renforcer ses 10 années d’expériences professionnelles par une expérience en France avant de créer au Sénégal un cabinet de consultance dans la relation client ou un centre d’appel

Dernière modification : 21/01/2016

Haut de page