Les Instituts de recherche

JPEG

L’IRD : un référent scientifique incontournable sur les grands enjeux du développement
Organisme pluridisciplinaire reconnu internationalement, l’Institut de recherche pour le développement est un établissement public français placé sous la double tutelle du ministère en charge de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation et de celui de l’Europe et des affaires étrangères. Il porte une démarche originale de recherche, d’expertise, de formation et de partage des savoirs au bénéfice des territoires et pays qui font de la science et de l’innovation un des premiers leviers de leur développement.

Rapport d’activité

L’IRD au Sénégal

Créée en 1949, la représentation de l’IRD au Sénégal est la plus importante implantation de l’Institut à l’étranger en termes de programmes, d’effectifs et de budget.

Agriculture intelligente, sécurité alimentaire et environnement durable, changement social inclusif, santé publique, écosystèmes marins et ressources halieutiques : les thématiques de recherche, définies conjointement par les chercheurs sénégalais et français, sont en phase avec le Plan National de développement de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche (PNDESR) et le Plan Sénégal Emergent (PSE).

La représentation de l’IRD au Sénégal assure le lien également avec les partenaires en Mauritanie.

En chiffres  :

885 missions par an
35 doctorants dont 10 boursiers IRD
1er partenaire scientifique du pays (20% des publications)
5 Laboratoires Mixtes Internationaux
3 Jeunes Equipes Associées à l’IRD
114 agents
5 pays
8 sites

Les chercheurs de l’IRD sont installés dans les laboratoires :

• du Campus UCAD/IRD de Hann ;
• au Centre ISRA/IRD de Bel Air ;
• à l’Institut Fondamental d’Afrique Noire (IFAN) ;
• au CHNU de Fann (CRCF) ;
• au Centre de Recherches Océanographiques de Dakar-Thiaroye (CRODT) ;
• à l’Institut Pasteur.

La représentation de l’IRD au Sénégal est implantée sur le campus de Hann. Elle assure la pérennité des liens institutionnels, le suivi des partenariats, la mise en place d’orientations stratégiques ainsi que la promotion des actions de l’Institut au Sénégal.
Le représentant de l’IRD au Sénégal est Laurent Vidal. Docteur en anthropologie, diplômé de l’Institut national des langues et civilisations orientales, directeur de recherche à l’IRD, Laurent Vidal travaille depuis plus de vingt ans sur les problèmes posés aux sociétés par les questions de santé dans les pays en développement, Niger, Côte d’Ivoire, Sénégal et Cameroun notamment.
Auteur de nombreux ouvrages et articles scientifiques sur le sida, la tuberculose, les systèmes de santé et l’épistémologie des sciences sociales, il a dirigé durant deux ans le centre IRD de Sciences sociales à Abidjan en Côte d’Ivoire. Il a également occupé les fonctions du directeur du département Sociétés. Actuellement membre de l’UMR SESSTIM, affecté à l’Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales à Yaoundé au Cameroun, il a pris ses fonctions au premier janvier 2015.

Les missions

• La recherche scientifique au sein d’unités et de laboratoires, pour produire de la connaissance.
• La formation au travers de l’accueil d’étudiants, de post-doctorants ou de chercheurs en activités.
• La valorisation et l’innovation au travers d’applications opérationnelles des recherches (brevets, incubation, expertises, renforcement des capacités, liens sciences-sociétés).

Recherches et priorités scientifiques au Sénégal

Les recherches menées par l’IRD au Sénégal sont adossées aux Objectifs mondiaux de Développement Durable :

Préserver l’environnement et les ressources (ODD 2, 6, 13, 14,15) :

  • Agriculture intelligente, sécurité alimentaire et environnement durable
  • Ecologie fonctionnelle, géologie, pédologie
  • Biologie animale et végétale
  • Ecosystèmes marins et ressources halieutiques : protection et valorisation
  • Physique des océans, climatologie

Améliorer la santé des populations (ODD 3)  :

  • Santé publique : offre et demande
  • Paludisme
  • Maladies émergentes
  • Maladies infectieuses (VIH, Ebola)

Comprendre l’évolution des sociétés (ODD 1, 4, 10) :

  • Changement social inclusif
  • Éducation, enfance et jeunesse
  • Mobilités
  • Dynamiques de populations
Contact(s) : adresse et contact de la représentation, site web

IRD Représentation du Sénégal
Mauritanie

Adresse BP 1386 – CP 18524 Dakar - Senegal
Campus International IRD/UCAD de Hann
Téléphone +(221) 33 849 34 02
senegal@ird.fr

Facebook : @IRDenAOC

www.senegal.ird.fr

Le Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement

JPEG JPEG

LE CENTRE DE COOPÉRATION INTERNATIONALE EN RECHERCHE AGRONOMIQUE POUR LE DÉVELOPPEMENT (CIRAD)

Le Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement (CIRAD) est un établissement public français à caractère industriel et commercial, placé sous la double tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche et du ministère des Affaires étrangères. Il a pour mission de contribuer au développement des agricultures du Sud, à la lutte contre la pauvreté et les inégalités, par la recherche, la formation, l’enseignement supérieur et le renforcement des communautés scientifiques du Sud.

La représentation du CIRAD pour l’Afrique de l’Ouest côtière, basée à Dakar, couvre huit pays : Cap-Vert, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Liberia, Mauritanie, Sierra Leone et Sénégal ; ce dernier représentant plus des deux-tiers de l’engagement du CIRAD, avec une vingtaine d’agents expatriés et locaux, autant de doctorants, et 25 à 30 projets scientifiques. Ces projets sont pour la plupart de dimension régionale à internationale, et concentrent l’effort sur des dispositifs partenariaux, tels que le Pôle Pastoralisme Zones Sèches (PPZS).

Les projets et dispositifs de recherche sont conçus et développés avec les institutions nationales de la recherche, du développement agricole et de l’enseignement supérieur (universités), mais aussi avec des organisations paysannes et le secteur privé. L’objectif premier de la plupart de ces projets est de satisfaire la sécurité et la qualité alimentaire des populations, à travers l’intensification et la diversification des systèmes de production agricole, ainsi qu’un développement agricole durable, respectueux des ressources environnementales. Cette disposition est nécessaire, compte-tenu des rapides transformations socio-économiques, territoriales et climatiques qui affectent la sous-région.

Adresse : 37, avenue Jean XXIII – B.P. 6189 - Dakar-Etoile
Tél. : 33 822 44 84 - Fax : 33 821 18 79
dregcirad@orange.sn
http://afrique-ouest-cotiere.cirad.fr/ et www.agreenium.org

Dernière modification : 06/03/2018

Haut de page