Photo reportage : les pompiers sénégalais et français ont lutté ensemble contre les flammes

Le 24 juin vers 4h00 du matin, un violent incendie s’est déclaré à bord du thonier le MATAR NDIAYE. Le navire était en réparation au chantier DAKARNAV au Port Autonome de Dakar.

JPEG
Copyrights Ambassade de France au Sénégal

A l’arrivée des pompiers, le feu avait gagné la salle des machines et s’était propagé à l’ensemble de la structure.

La progression des flammes a été facilitée par la présence de gasoil dans les cuves et par le stockage à bord de grandes quantités de peinture et de fréon, matières hautement inflammables.

JPEG
Copyrights Ambassade de France au Sénégal

La Brigade Nationale des Sapeurs-Pompiers (BNSP) est intervenue rapidement. L’expert technique international mis à disposition de la BNSP par la coopération française, officier supérieur de marins-pompiers, a été associé à l’organisation des secours.

JPEG
Copyrights Ambassade de France au Sénégal

L’action en synergie des sapeurs de la BNSP, des marins pompiers de la Marine Sénégalaise et des sapeurs-pompiers des Eléments Français au Sénégal, venus prêter main forte et apporter leur savoir-faire sur un type de sinistre extrêmement dangereux et requérant une grande technicité d’intervention, a permis de sauver le navire.

JPEG
Copyrights Ambassade de France au Sénégal

Cette opération de secours a nécessité plus de 7h00 d’intervention dans des conditions de température très élevée du fait de la virulence des flammes. Aucune victime n’est à déplorer.

L’action des sauveteurs a été unanimement saluée, notamment sur place, par les acteurs économiques du monde maritime.

Les professionnels connaissent la situation du Port Autonome de Dakar, situé en centre-ville, et l’extrême dangerosité de chaque sinistre qui s’y déclare tant pour la sécurité des populations que pour l’économie du Sénégal.

Dernière modification : 05/02/2016

Haut de page