Trafic de stupéfiants en Afrique de l’Ouest, un atelier de formation pour les magistrats et la police

Atelier "Vers une répression concertée du trafic de stupéfiants en Afrique de l’Ouest"

Le ministère de la Justice français et le magistrat de liaison basé au Sénégal, Dominique VOGLIMACCI, organisent cette semaine à Dakar un atelier de formation à destination des professionnels de la lutte contre le trafic de stupéfiants dans la sous-région : « Vers une répression concertée du trafic de stupéfiants en Afrique de l’Ouest ».

Une trentaine de participants, magistrats et policiers ensemble, venus de Mauritanie, du Mali, du Niger et du Sénégal, participeront pendant 3 jours à des ateliers pratiques afin d’identifier des techniques communes pour lutter de manière efficace contre le trafic de stupéfiants en Afrique de l’Ouest.

Cet atelier est financé par la mission interministérielle de lutte contre les drogues et les conduites addictives (MILDECA), qui bénéficie chaque année du rattachement du produit de cessions de biens confisqués, l’année précédente, dans le cadre de la lutte contre les produits stupéfiants.

« Les enquêtes d’investigations systématiques doivent se développer pour permettre le démantèlement des réseaux de trafic de stupéfiants dans la région » Dominique Voglimacci, magistrat de liaison pour l’Afrique de l’Ouest.

JPEG
Le Magistrat de liaison, Dominique Voglimacci, et la représentante du ministère de la justice français, Ana Bicolli, lors d’un point presse pour annoncer la tenue de ce séminaire, 21 octobre 2014.

Dernière modification : 05/02/2016

Haut de page