Compte rendu de la visite au Sénégal de Mme Girardin, Secrétaire d’Etat au Développement et à la Francophonie

Mme Annick Girardin, Secrétaire d’Etat au Développement et à la Francophonie, était en visite au Sénégal du 11 au 13 septembre 2014.

Programme du jeudi 11 septembre 2014

Visite de l’Institut Pasteur de Dakar

Mme Girardin, Secrétaire d’Etat au Développement et à la Francophonie a visité l’Institut Pasteur et ses installations de lutte contre le virus Ebola et de développement du vaccin contre la fièvre jaune.

JPEG
Mme Girardin s’entretient avec l’Administrateur Général de l’Institut Pasteur Pr. Spiegel.
JPEG
Démonstration du dispositif Ebola à l’Institut Pasteur

Table ronde sur la responsabilité sociale des entreprises, animée par M. Philippe BARRY, Président Initiative RSE Sénégal

Après s’être entretenue avec les autorités sénégalaises en charge de l’organisation du Sommet de la Francophonie, Mme Girardin a rencontré les acteurs impliqués dans les domaines de la responsabilité sociale des entreprises (RSE) et de l’entreprenariat innovant.

A cette occasion, nous remercions particulièrement l’Institut Supérieur de Management à Dakar qui a accueilli la table ronde consacrée aux discussions entre les grandes entreprises membres du Réseau RSE Sénégal.

JPEG
De gauche à droite : M. Gérard SENAC, Président Directeur Général EIFFAGE,M.Youga SOW, Directeur Général de SOCOCIM Industries et M. Philippe BARRY, Président Initiative RSE Sénégal.

Zoom sur l’Initiative RSE au Sénégal

L’Initiative RSE Sénégal est une initiative privée qui vise à promouvoir la Responsabilité Sociétale (RSE) auprès des Entreprises du Sénégal et des pays de l’Afrique de l’Ouest. Cette initiative est soutenue par un groupe d’entreprises (regroupées au sein du Réseau RSE Sénégal - 30 grandes entreprises et 13 TPE en Septembre 2014) et des partenaires publics, dont l’Agence française de développement (AFD).

Cette initiative part du postulat que « toutes les entreprises et surtout leurs dirigeants ont le devoir de contribuer au développement durable de leur pays d’implantation. Cette contribution est à porter sous forme d’actions de responsabilité sociale d’entreprise (RSE), d’actions de mécénat ou de projets de développement durable. » Ainsi, Initiative RSE Sénégal s’est donné pour mission de :

  • promouvoir la Responsabilité Sociétale (RSE) auprès des Entreprises et de leurs parties prenantes,
  • susciter l’intérêt des pouvoirs publics et des collectivités locales à la mise en place de conditions favorables à la RSO,
  • accompagner des modèles d’entreprises, des modèles d’organisations publiques et des modèles de développement économique intégrant la dimension RSE-RSO,
  • asseoir une visibilité du Sénégal et de l’Afrique de l’Ouest dans le mouvement international de la RSE

Plus d’information sur Initiative RSE Sénégal : http://www.rsesenegal.com

Table ronde entreprenariat innovant animée par Bagoré Bathily, fondateur de la laiterie du Berger

JPEG

Les représentants de Google Sénégal, Nest for all, Jokkolabs et du projet Djobi Sonatel (suivi maternel et infantile grâce au téléphone portable) ont partagé leurs expériences, exemples d’entreprenariat innovants, avec la Secrétaire d’Etat Mme Annick Girardin et son équipe.

Zoom sur la laiterie du Berger

La Laiterie du Berger est une entreprise familiale, créée en 2006 par Bagoré Bathily, un jeune vétérinaire sénégalais, dans le but de contribuer à améliorer la situation des Peuls en leur apportant une source de revenus fixe. La Laiterie du Berger a ainsi mis en place un réseau de collecte du lait frais, au nord du Sénégal, qui permet à 800 familles d’éleveurs de vivre exclusivement de leur production. Depuis son ouverture, l’usine de Richard Toll est passée d’une production de 500 à 4000 kg de produits finis par jour. La Laiterie du Berger est devenue le 3ème acteur sur le marché des produits laitiers frais au Sénégal, et le seul à base de lait local.

90% du lait consommé au Sénégal est importé sous forme de poudre, alors que 30% de la population vit traditionnellement de l’élevage et peut produire du lait. C’est ce constat qui a conduit à la création de la Laiterie du Berger.” Bagoré Bathily

Plus d’informations : lalaiterieduberger.wordpress.com

Mme Girardin s’est ensuite rendue à l’Institut Français de Dakar et a rencontré les représentants de la communauté française à Dakar lors d’un coquetel à la Résidence de France.

PNG
Plateau d’interview par la presse locale à l’Institut français de Dakar

JPEG
Mme Girardin a prononcé un discours à propos de sa visite auprès des représentants de la communauté française du Sénégal.


Programme du vendredi 12 septembre 2014

Visite du Centre sectoriel de Formation aux métiers des Industries Agro-Alimentaires

Accueillies par Mamadou Talla, ministre de la Formation Professionnelle, de l’Apprentissage et de l’Artisanat, la ministre française du Développement et de la Francophonie, Annick Girardin, accompagnée de la Directrice Générale de l’Agence Française de Développement, Anne Paugam, ont passé deux heures au Centre sectoriel de Formation aux métiers des Industries Agro-Alimentaires. Cet établissement a été créé sur financement de l’AFD et de l’État du Sénégal dans une dynamique de partenariat Public Privé.

Il constitue le premier dispositif géré par les professionnels dans le cadre d’une convention de délégation de service public. Aujourd’hui trois autres centres de ce type (Maitrise Énergétique, Mécanique Motorisée, Machinisme Agricole) sont en chantier et ouvriront dès 2015.

La ministre s’est entretenue avec les élèves, les formateurs et les professionnels, recensant leurs attentes, leurs projets et leurs satisfactions. Elle a conclu en mettant en avant la qualité de la formation dispensée dans le centre, en adéquation avec les besoins du secteur professionnel.

JPEG

Signature des conventions de financement entre la France et le Sénégal

Mme Girardin a consacré également sa visite aux questions de développement, accompagnée de Mme Anne Paugam, Directrice générale de l’Agence française de développement (AFD).

Accueillie par le ministre sénégalais des Finances, M.Amadou Ba, la Secrétaire d’Etat a signé à cette occasion les conventions de financement relatives à l’interconnexion électrique Sénégal/Mauritanie (40 millions d’euros) et la sécurisation en eau potable de la ville de Dakar (10 millions d’euros).

JPEG
Mme Girardin et M. Amadou Ba, ministre des Finances sénégalais, lors de la signature des conventions de financement.

Zoom sur les conventions signées entre l’AFD et le gouvernement sénégalais

- L’Agence Française de Développement accorde 26,2 milliards de FCFA (40 millions d’euros) à l’Etat du Sénégal pour le financement du Projet de ligne d’interconnexion électrique entre la Mauritanie et le Sénégal.

Ce projet, qui concerne la réalisation d’une ligne haute tension de 420 kilomètres entre Nouakchott et Tobène, est dimensionné pour exporter jusqu’à 240 Mégawatts vers le Sénégal. Il permettra au Sénégal de bénéficier, à un prix compétitif par rapport aux centrales thermiques existantes, de l’excédent d’énergie électrique produite en Mauritanie grâce à la valorisation des ressources en gaz découvertes dans ce pays et de réduire sa vulnérabilité aux prix internationaux de l’énergie. Il contribuera également au renforcement de l’intégration régionale en Afrique occidentale.

- L’Agence Française de Développement accorde 6,5 milliards de FCFA (10 millions d’euros) à l’Etat du Sénégal pour le financement du Programme pour la sécurisation de l’alimentation en eau potable de Dakar.

Ce programme vise à améliorer durablement les conditions de vie de la population sénégalaise à travers l’amélioration de la qualité du service d’eau potable et permettra :

  • de protéger les canalisations du système d’adduction d’eau du lac de Guiers (ALG) ;
  • d’assurer le fonctionnement des composantes électromécaniques et l’approvisionnement électrique stable du système ;
  • de restaurer la capacité de production pour les besoins de Dakar.

Sur la base d’une production d’eau potable augmentée de 17.000 m3/j, le programme devrait permettre à plus de 150.000 personnes de bénéficier d’un nouvel accès à l’eau potable.

Entrevue avec le Président Macky Sall

Enfin, la Secrétaire d’Etat au Développement et à la Francophonie, Annick Girardin, et M. l’Ambassadeur de France au Sénégal, Jean Félix-Paganon, ont été reçus par le Président de la République du Sénégal, M. Macky Sall.

JPEG
Le Président Macky Sall remet la médaille de l’ordre national du lion à Mme Girardin

Casamance

Mme Girardin s’est ensuite rendue en Casamance où elle a visité un projet d’électrification rurale et un programme de reboisement des mangroves en compagnie du ministre de l’environnement et du développement durable, M. Abdoulaye Balde et de M. Haidar El Ali, fondateur de l’Association Océanium.

JPEG

Dernière modification : 21/01/2016

Haut de page