L’ Office français de l’immigration et de l’intégration - OFII

L’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII) est un établissement public à caractère administratif relevant du ministère de l’Intérieur, placé sous la Direction générale des étrangers en France (DGEF).

L’OFII applique les directives du gouvernement en matière d’immigration, d’accueil des étrangers destinés à résider durablement en France et de premier accueil des demandeurs d’asile.
Dans le domaine de l’immigration, l’OFII met en œuvre les dispositions administratives et médicales relatives à l’introduction des étrangers sur le territoire français, ainsi que celles relatives au retour et à la réinsertion des migrants dans leur pays d’origine.

L’OFII au Sénégal : missions et coordonnées

La Représentation de l’OFII au Sénégal a ouvert ses portes en 1984. Elle répond aux instructions de son directeur général et est placée sous l’autorité de l’Ambassadeur de France.

La représentation assure :
• l’organisation de la visite médicale : Depuis le 1er janvier 2009, cette visite médicale est passée à Dakar pour les conjoints de français, les bénéficiaires du regroupement familial et les travailleurs.

• la promotion de la migration professionnelle et l’introduction des travailleurs sénégalais sur le sol français (travailleurs permanents, temporaires, saisonniers). La Représentation est également chargée d’appliquer l’Accord franco-sénégalais concernant les échanges de jeunes professionnels et de promouvoir l’Accord de gestion concertée des flux migratoires signé entre la France et le Sénégal le 23 septembre 2006.

• l’aide à la réinsertion des migrants de retour au Sénégal : conformément aux dispositifs d’aide au retour volontaire (ARV) et en partenariat avec le programme « d’appui aux initiatives de solidarité pour le développement - PAISD » mis en œuvre par la France et le Sénégal, l’OFII contribue financièrement, sous conditions, à la réinsertion de migrants.

Contact :
111 rue Joseph Gomis, Dakar, Plateau.
Courriel : ofiisenegal@orange.sn à utiliser pour toutes les informations relatives aux différents services de l’OFII.

Horaires d’ouverture au public :
Travailleurs : Lundi, mardi, mercredi, de 9h à 12h00 sans RDV
Réinsertion : du lundi au vendredi de 10h à 12h sans rdv.

NB : pour les dossiers de migration familiale (conjoints de français & regroupements familiaux) l’OFII reçoit très exceptionnellement sans rendez-vous mais s’engage à répondre à tous les mails des bénéficiaires dans les 72h.

La migration familiale

Les conjoints de Français (CF)

L’OFII facilite la visite médicale à une épouse ou un époux qui souhaite rejoindre son conjoint(e) français(e) en France.
Une fois le mariage célébré au Sénégal, le conjoint français peut solliciter la transcription de son acte de mariage auprès du Consulat général de France au Sénégal.

Le regroupement familial (RF)

Le regroupement familial est la procédure permettant au conjoint et aux enfants d’un étranger ressortissant d’un pays tiers à l’Union Européenne en séjour régulier en France de le rejoindre, sous réserve de remplir des conditions réglementaires concernant la durée de séjour, les ressources et le logement. La demande est déposée par le migrant résidant en France à la direction territoriale de l’OFII dont dépend son domicile. Elle est examinée par la préfecture qui prend une décision après vérification des conditions exigées et avis du maire.
Après l’accord du préfet, la Représentation de l’OFII au Sénégal invite les bénéficiaires à un contrôle administratif et médical avant la transmission du dossier au consulat de France qui délivre les visas.

La migration de travail entre le Sénégal et la France

L’introduction de travailleurs désigne la procédure selon laquelle un employeur français peut recruter un salarié étranger, après l’accord de la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (DIRECCTE) du département concerné par l’emploi. L’obtention de cette autorisation de travail est le prérequis pour la délivrance d’un visa.

La représentation de l’OFII au Sénégal est compétente pour le contrôle administratif et médical des étrangers admis à séjourner et à travailler en France en qualité de travailleurs à titre permanent (CDI), temporaire (CDD incluant les jeunes professionnels) ou saisonnier.

NB : depuis l’entrée en vigueur de la loi n° 2016-274 du 7 mars 2016 relative au droit des étrangers en France, les procédures concernant les salariés en mission, les cartes compétences et talents ainsi que les cartes bleues européennes ont laissé place à la procédure "passeport talent" dont les formalités relèvent désormais exclusivement du Consulat général de France à Dakar.

L’accord d’échange de « jeunes professionnels »

Le 20 juin 2001, la France et le Sénégal ont signé un accord bilatéral permettant à de jeunes professionnels d’exercer leur métier dans l’autre pays pendant une période limitée à 18 mois. Il s’agit là d’une expérience internationale valorisante et enrichissante sur les plans professionnel et linguistique et qui peut s’accompagner au retour au Sénégal d’une aide à l’insertion ou à la réinsertion dans le tissu économique sénégalais (aide à l’emploi ou à la création d’une petite entreprise). Les jeunes professionnels sénégalais doivent pour cela présenter au moins 3 mois avant leur retour au Sénégal une demande à la direction territoriale de l’OFII dont dépend leur domicile en France.

Pour en savoir plus cliquez ici

La migration de « retour » : l’aide à la réinsertion

Relancé dans le cadre de l’accord relatif à la gestion des flux migratoires entre la France et le Sénégal du 23 septembre 2006, l’OFII met en œuvre, par le biais de conventions avec des opérateurs locaux, le dispositif d’aide à la réinsertion économique de Sénégalais revenant volontairement dans leur pays.

Le dispositif d’aide à la réinsertion au Sénégal comporte trois niveaux d’aides, sur la base d’un partenariat effectif avec le Sénégal. Le suivi des dossiers est assuré par des opérateurs recrutés par appel d’offres.

Niveau 1 : Aide sociale : 400 € par adulte et 300 € par enfant avec un suivi de 6 mois. 2 opérateurs de suivi : CIF Afrique et CEFAD Afrique

Niveau 2 : Aide à l’emploi : plafonnée à 4 000 € avec prise en charge d’une partie du salaire et suivi d’un an. 3 opérateurs : CIF Afrique, EDM (Entrepreneurs du monde) et WUTIKO.

Niveau 3 : Aide à la création d’entreprise : d’un montant moyen de 5000 € , prestation de suivi incluse. 5 opérateurs ALASS GROUP, CIF Afrique, CEFAD Afrique, SEREC et EDM

Retrouvez toutes les informations sur l’aide à la réinsertion
en cliquant ici.

Voir le témoignage d’Asmaou, cheffe d’entreprise au Sénégal : “Mon seul regret : ne pas être rentrée plus tôt”

Programmes de coopération

L’OFII est engagé au Sénégal dans la mise en œuvre du PAISD 3 (Programme d’Appui aux Initiatives de Solidarité pour le Développement) en partenariat avec l’État sénégalais, l’Union Européenne et l’Agence française de développement (AFD).

A noter également l’existence d’une convention entre l’agence de coopération allemande GIZ et l’OFII, signée le 22/10/2018 afin de faciliter la réinsertion de Sénégalais rentrant d’Allemagne.

Lire aussi :
-  https://paisd.sn
-  http://www.adepme.sn/
-  https://der.sn/
-  http://anpej.sn/

Dernière modification : 20/11/2019

Haut de page