L’Attaché Douanier Régional

Rattaché à la Délégation aux Relations Internationales (DRI) de la Direction générale des douanes et des droits indirects (DGDDI), conseiller de l’Ambassadeur pour les questions relatives aux thématiques douanières et économiques, l’Attaché douanier régional à Dakar exerce ses missions autour de trois axes principaux : la lutte contre les grands trafics internationaux et la criminalité organisée, le soutien aux opérateurs économiques du commerce international et le renforcement de la coopération technique et opérationnelle au profit des différentes administrations douanières de la zone d’accréditation.

Basé auprès de l’Ambassade de France à Dakar, le service de l’Attaché douanier régional est accrédité auprès des ambassades de 13 pays d’Afrique de l’Ouest et du Centre : Sénégal, Bénin, Burkina Faso, Cap-Vert, Côte-d’Ivoire, Gambie, Guinée-Bissau, Guinée Conakry, Mali, Mauritanie, Niger, Tchad, Togo.

Pour nous contacter : dakar.dgddi@douane.finances.gouv.fr

Missions du Service de l’attaché douanier régional

La lutte contre les grands trafics

La lutte contre les grands trafics et la criminalité organisée est la mission prioritaire ; elle vise à la fois les trafics illicites (stupéfiants, contrebande de cigarettes, contrefaçons, etc..), mais aussi la lutte contre le terrorisme et le blanchiment d’argent ainsi que la fraude économique et commerciale en lien avec les pays de l’Union Européenne.

Afin de mener à bien sa mission, la douane française accepte, en toute discrétion et confidentialité, toutes les informations relatives aux trafics (contrebande en général, stupéfiants, contrefaçons, armes, cigarettes, flux financiers, terrorisme, blanchiment, etc…).

Les actions de coopération et de renforcement des capacités

En matière de coopération technique, en qualité d’expert de la technique douanière, il participe à l’organisation et à la mise en œuvre d’échanges d’expérience ou d’actions de formation en collaboration non seulement avec les agents des douanes des pays de leur zone de compétence mais également avec toutes les autres administrations sur les thèmes afférents à la logistique, aux procédures douanières et à la réglementation. Il est également chargé :

  • de mettre en œuvre des programmes de coopération bilatéral ;
  • de piloter des actions conjointes soit à leur initiative ou à celle de leurs interlocuteurs ou des organisations internationales compétentes (Organisation Mondiale des Douanes, EUROPOL, OLAF, INTERPOL, …) ;
  • d’assurer des liens permanents avec les administrations publiques et le secteur privé des états dans lesquels ils sont accrédités ;

Ils contribuent ainsi à la mutualisation et à l’harmonisation des pratiques douanières au plan international.

La mission économique et le conseil aux entreprises

Dans le cadre de son action économique il peut répondre aux sollicitations des opérateurs du commerce international et des particuliers en fournissant conseils et informations.

Dans un contexte de mondialisation du commerce et de compétition accrue, il peut être amené à jouer un rôle important dans le domaine économique, en complément de celui des autres acteurs du dispositif de soutien au commerce extérieur.

Il participe aux principales actions de promotion engagées par les services administratifs ou organismes français à l’étranger (exemple : promotion des plates-formes logistiques françaises que sont les ports, les aéroports, etc.).

Il peut, en relation avec les partenaires institutionnels, vous renseigner sur la réglementation douanière applicable dans les échanges et les relations entre la France et les pays de sa zone de compétence.

Dernière modification : 11/11/2019

Haut de page